« Participation graphique sur le sable » (Danse)

En résidence en milieu scolaire//Ecole primaire Ar Gwennili de Cléguérec

du 14 au 24 janvier 2017
du 06 au 10 mars 2017
du 28 mars au 05 avril 2017
du 31 mai au 1er juin 2017  

 

Cie Grégoire and Co
 

Créée en 1999, la Cie Grégoire and Co est fondée par Sylvie Le Quéré, chorégraphe de danse contemporaine depuis 1993. Installée en Bretagne à partir de l'année 2000, Sylvie Le Quéré est très investie dans la recherche chorégraphique et interroge notamment la relation du corps à l'environnement. Elle a d'ailleurs collaboré en 2012 avec le Conservatoire National Supérieur de Paris pour la création "Des corps en paysages".

Création d'une petite forme professionnelle de 25 minutes qui s'associera obligatoirement avec une création participative de 20 minutes (enfants ou adultes) ce projet a pour but de favoriser la transmission d'oeuvres chorégraphiques en portant le regard à l'endroit de la filiation artistique. Nourrie de cette expérience, chaque recréation invite au dialogue entre disciplines artistiques et générations grâce au langage de la danse, de la voix, de la musique.
Cette pièce chorégraphique sera construite à partir du contact avec la matière, des sensations tactiles et proprioceptives que provoque le sable  chez les danseurs et les enfants. Cette interaction sensible avec le sable nourrira la partition dansée. Elle donnera à voir l'expérience du mouvement, sa construction et sa déconstruction, sa trace... Des tapis de sable seront ainsi utilisés comme révélateurs et témoins de sensations, d'émotions... Sorte de tableaux vivants, le graphisme qui en découlera participera à la construction du récit.

http://www.ciegregoireandco.fr/

 

«Tous les dancings seront fermés »
Cie De la Cariqhelle - Création 2016
Co-production Mil Tamm
Conte théâtralisé, danse et musique

Du 17 au 21 avril  2017 - Kergrist

Pendant toute la deuxième guerre mondiale, malgré les interdictions répétées et les condamnations morales, ils ont dansé quand même...

Danser pour s'étourdir, pour se distraire, pour être tenus dans des bras, pour oublier, pour séduire, pour être ensemble, pour que jeunesse se passe, pour braver leurs parents, pour laisser derrière eux leur journée de travail, mais surtout pour le plaisir de tourner, dans un sens puis dans l'autre et de danser la valse, la rumba, le tango ou la marche. Et à force de bals clandestins, non seulement ils dansaient rudement bien, mais ils se construisaient des souvenirs, parce que pendant la guerre, étrangement la vie continue.

Bal clandestin hier. Rave Party aujourd'hui. Danses diaboliques ici, prohibition en public là-bas. L'Histoire dans toutes ses dimensions – culturelle, religieuse, géographique ou temporelle – n'est pas avare d'exemple où la danse est règlementée, proscrite, interdite ou bannie.

Mais derrière la danse on interdit aussi les corps, la sensualité et tout ce qu'elle représente de subversif face à l'ordre établi et la bonne morale. C'est l'aspect métaphysique de la danse et de ce qu'elle évoque au delà des mots qui fait peur.

Présentation de la Cie :
Depuis plus de trois ans, la Cie de la Cariqhelle travaille à la valorisation, à la promotion et à la diffusion de la littérature orale par les arts vivants. Pour cela elle suit deux axes de travail. Tout d'abord l'animation culturelle et inter culturelle en utilisant le conte et toute forme d'expression orale tendant à long terme vers la mise en place d'un fonds de ressources littéraires et audio-visuelles sur l'orature.
http://matao.eklablog.com/bal-clandestin-dansez-dansez-tenant-p1077680

 

« Drôles d'oiseaux » (Musique - Marionnettes)
du 13 au 17 février 2017

Cie La générale électrique


Le spectacle "Drôles d'oiseaux" sera une quête : celle d'une petite fille "née sans imagination" qui cherche à s'envoler. Dans sa quête, elle rencontrera différents personnages les "drôles d'oiseaux". Sur scène, un comédien marionnettiste et un musicien dialogueront en mots et en musique pour incarner une petite fille, son histoire, son imaginaire naissant, dans une fable entre théâtre musical et poésie mis en scène.
Dans cette quête, on suivra en fil rouge, cette petite fille et sa transformation : ce qu'elle devra laisser pour quitter le sol, et ce qu'elle devra saisir pour s'envoler.
Frédéric Bargy est comédien depuis 1996 et est artiste associé à la Cie "Bouffou Théâtre" dirigée par Serge Boulier à partir de 2001. Pour défendre la singularité de son univers artistique, il créé en 2013 "la Générale Electrique" compagnie de marionnette, théatre et machines dont il est le directeur artistique. Il écrit, fabrique et crée un spectacle familial à partir de 6 ans "Ulysse et Fils" d'après l'Odyssée avec plusieurs collaborateurs artistiques dont, Sylvie Baillon et Joël Jouanneau. En 2014, il rencontre Ronan Baudry avec son envie de travailler sur les "Drôles d'oiseaux"...

http://www.lageneraleelectrique.com/